07/01/2015

La Confusion des sentiments, Stefan Zweig


Résumé : Un vieux professeur se remémore l'aventure qui a marqué le point de départ de son histoire. Tout jeune adolescent, il a été le fidèle disciple d'un de ses professeurs d'université, une relation tellement intense qui a fait naître en lui une certaine idolâtrie voire même un amour morbide. Freud saluera d'ailleurs la précision de ce récit quant à la restitution du trouble qu'une passion peut provoquer.

Mon avis : Comme toujours, Stefan Zweig reste fidèle à sa plume, et ça, j'adore. J'avais déjà été séduite par la clarté de ses idées et la justesse de ses mots dans Amok et Lettre d'une inconnue, qui m'ont laissé un très bon souvenir. Il y a du mystère autour de cette relation professeur/élève, bien qu'on se doute dès le départ de quoi il est question, et je trouve que Zweig a eu beaucoup d'audace en traitant d'une telle passion, le récit ayant paru en 1927. J'ai également apprécié la morale implicite de cette nouvelle. En effet, il ne faut pas prétendre tout connaître de nos proches. Le personnage principal est en ici la preuve. En bref, une nouvelle agréable à lire que je recommande vivement aux passionnés de littérature classique.

Prix : 4.60€

Points positifs :
* La nouveauté audacieuse du sujet
* La restitution des sentiments
* La morale du récit

Points négatifs :
* Une intrigue facilement compréhensible
* Quelques descriptions superflues



2 commentaires:

  1. Il figure dans ma PAL depuis un petit moment déjà, tu m'as donné envie de le lire très prochainement :-).
    Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  2. Ça a été ma première nouvelle de cet auteur et depuis j'essaye de tout lire de Stefan Zweig tellement j'ai apprécié La confusion des sentiments. Cette relation entre les deux personnages est très intéressante.

    RépondreSupprimer