14/07/2015

La bicyclette bleue, Tome 1, Régine Deforges



Résumé : En 1939, Léa Delmas a dix-sept ans. Jusque là, sa vie se résume à la campagne bordelaise et l'amour de ses proches. Mais la guerre va bouleverser son train de vie. La jeune fille se retrouve alors témoin de l'occupation nazie, l'exode et la mort, ce qui va la contraindre à des choix impossibles.

Mon avis : Ce livre traînait depuis longtemps dans ma PAL et j'ai enfin décidé de m'y mettre grâce au Summer break challenge. J'ai beaucoup apprécié ce roman que j'ai dévoré en quelques jours. Par la suite, j'ai lu que beaucoup se plaignaient d'un plagiat de l'oeuvre "Autant en emporte le vent" mais ne l'ayant pas lu, cela ne m'a pas dérangé. J'adore cette période de l'Histoire et j'ai encore plus aimé le fait d'être immiscée dans le cercle d'une famille et de voir à travers eux les différentes réactions face à la guerre. Il y a beaucoup de rebondissements, le lecteur est tenu en haleine jusqu'au bout. J'ai hâte de lire la suite. Je noterai quand même deux reproches. Le premier concerne une description un peu trop longue et répétitive lors de l'exode, qui m'a un peu ennuyé. Le second concerne le personnage de Léa qui, pour l'instant, représente tout ce que je déteste. Mis à part ces deux points qui ont parfois entachés ma lecture, je vous le recommande vivement !

Prix : 6.60 €

Points positifs :
* La période historique
* La diversité des personnages
* Les rebondissements et la plume de l'auteur

Points négatifs :
* Quelques longueurs et répétitions
* Un personnage principal qui peut vite donner envie d'abandonner

2 commentaires:

  1. C'est un livre que je veux lire depuis bien longtemps... Moi qui aime les livres sur fond de seconde guerre mondiale...

    RépondreSupprimer
  2. J'ai vraiment adoré cette saga que j'ai plus plusieurs fois car a chaque fois que sortais un tome j'avais oublié des personnage. Je l'ai lu quand j'étais adolescente, quand j'ai été en couple et je l'ai lu quand j'ai eu des enfants. Et à chaque fois j'y ai eu une approche différente. Léa est un personnage très compliqué en réalité qui ne comprends tout ce qui lui arrive et essaye de le surmonter avec beaucoup d'insouciance, d'ailleurs son surnom lui va comme un gant. Je pense que je le relierai dans quelques années, mais je pense ne relire que les trois premiers tomes car la suite et plus particulièrement à partir de la rue de la soie il y a beaucoup de longueurs dues au discours interminables et à la description du gouvernement qui ont fait que j'ai sauté beaucoup de pages. Bon courage pour la suite de ta lecture.

    RépondreSupprimer