28/09/2015

Dieu, ma mère et moi, Franz-Olivier Giesbert


Résumé : Franz-Olivier Giesbert doit sa foi à sa mère qu'il voit comme une "caricature de sainte mystique", une femme profondément pieuse et débordante de joie. Il considère qu'il n'a jamais eu à chercher Dieu puisqu'il vit avec lui et ce, avant même sa naissance. Dieu est omniprésent. Il l'accompagne tout le temps et même pendant son sommeil. C'est sa vision de la religion et son parcours que Giesbert nous transmet à travers son autobiographie.

Mon avis : Je suis assez mitigée concernant ce récit autobiographique. En lisant le titre, je m'attendais à un livre exclusivement axé sur la relation mère/fils et l'inculcation de valeurs religieuses. Mais, en réalité, ce livre part dans tous les sens. L'auteur parle aussi de philosophie, de son rapport avec les livres, de ses voyages. J'ai réellement eu l'impression qu'il l'avait écrit uniquement pour lui, et pas dans l'optique d'être lu. Il s'apparente à un journal intime sans véritable cohérence des idées. Pour certains, l'auteur peut paraître narcissique en étalant ses connaissances littéraires. Au contraire, c'est probablement l'une des seules choses qui m'a réellement plu et m'a permis de noter plusieurs titres que je prévois de lire à l'avenir. Néanmoins, il y a de la réflexion et de quoi débattre. On sent bien que l'auteur est passionné et connaisseur. Bref, c'est un livre intéressant mais qui manque cruellement de forme.

Prix : 7 €

Points positifs :
* Les références littéraires et historiques
* Un livre qui suscite la réflexion et les débats

Points négatifs :
* Une autobiographie qui manque de forme
* Un titre trompeur

1 commentaire:

  1. Je ne connaissais pas du tout ce livre, mais il ne me donne envie que pour les points positifs que tu as soulignés ; je n'aime pas trop les livres qui partent dans tous les sens, mais j'aime beaucoup les références littéraires qui donnent des idées !

    RépondreSupprimer